Vous êtes ici : Accueil > Accueil > Visite du musée Nissim de Camondo par la filière « systèmes numériques »

Visite du musée Nissim de Camondo par la filière « systèmes numériques »

La salle à manger.

La maison Camondo est un hôtel particulier du huitième arrondissement de Paris avec vue sur le parc Monceau. Ce  palais a été bâti de 1911 à 1913 à la place de la maison que Moïse de Camondo avait achetée et qu’il a décidé de raser pour faire construire  un lieu à son image. Il avait quitté la Turquie pour s’installer à Paris après avoir fait fortune. Passionné du XVIIIe siècle, Moïse a collectionné toute sa vie des œuvres d’art de l’Ancien Régime, tout en élevant ses deux enfants Béatrice et Nissim.

Statue de Jean-Antoine Houdon, l’un des plus célèbre sculpteurs français du XVIIIe siècle.

On s’émerveille dans chaque pièce de la modernité des installations, à la pointe de la technologie qu’on pouvait trouver au début du XXe siècle (ascenseurs, chauffage, tableau électrique d’appel des domestiques, système de bouches d’aspiration au sol…)

Aucun survivant chez les Camondo : Nissim mourra pour l’armée française dans son avion en 1917 lors d’une mission derrière les lignes allemandes dans les Vosges tandis que Béatrice, son mari Léon et leurs deux enfants, Bertrand et Fanny, seront internés à Drancy en 1943 puis déportés à Auschwitz où ils trouveront la mort.

Articles similaires :